1. Accueil
  2. Espaces naturels
  3. Congrès mondial UICN 2020

Congrès mondial UICN 2020

Marseille (France) 11 – 19 juin 2020

Motion sur la prise en compte des cavités naturelles dans les politiques de protection de la nature

Les milieux souterrains revêtent à l’échelle internationale une haute valeur environnementale eu égard à leurs intérêts d’un point de vue biologique, géologique, culturel ou patrimonial, mais aussi stratégique en termes de ressources en eau potable.

Or, ils sont soumis à une pression anthropique croissante portant atteinte à leur intégrité et à leur bon état de conservation.

Pour autant, à la différence d’autres biotopes comme la montagne ou le littoral, ils sont quasi-absents des politiques publiques de conservation de la nature, si ce n’est de par quelques entrées thématiques (chiroptères, archéologie notamment), du fait de leur invisibilité, de leur difficile accès, de leur méconnaissance.

Reflet de cette situation, à aucun moment ils n’ont été abordés par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en 72 ans de congrès mondiaux.

L’organisation en France à Marseille, en juin 2020, du prochain congrès mondial de cette ONG internationale, constitue l’occasion de mettre les milieux souterrains à l’ordre du jour, de faire prendre conscience de leurs enjeux et de leur vulnérabilité.

Par une motion soumise au vote des adhérents de l’UICN, il s’agit donc :

  • d’inciter les Etats à mieux prendre en compte le milieu souterrain dans leurs politiques de conservation de la nature
  • d’insister sur l’enjeu d’amélioration de la connaissance des processus dynamiques complexes entre la surface et le sous-sol plus particulièrement en milieu karstique
  • d’encourager les acteurs concernés à développer des approches plus globales, plus collaboratives et plus durables du milieu souterrain tant dans son étude, sa protection, la gestion de ses ressources, sa valorisation
  • d’inviter les gestionnaires d’aires naturelles protégées, de sites touristiques ou de ressources, à adopter des démarches exemplaires et à conduire des actions de sensibilisation à la préservation des milieux concernés.

La motion, préparée au sein d’IFREEMIS, sera portée par Réserves Naturelles de France. Elle a donné lieu à un important travail de mobilisation des réseaux à l’échelle internationale afin de pouvoir être retenue par le Secrétariat général de l’UICN au titre des projets de résolutions soumis au vote des adhérents.

Organismes soutenant la démarche:

Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France commission Biodiversité (France), Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels (France), Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (France), Musée National d’Histoire Naturelle (France), Awely des animaux et des hommes (France), Centre International de Droit Comparé de l’Environnement (France), Association Française Interprofessionnelle des Ecologues (France), France Nature Environnement (France), Fondation d’Entreprise Biotope (France), Société Française pour le Droit de l’Environnement (France), Humanité et biodiversité (France), ProGeo association européenne de conservation du patrimoine géologique (Suède), SEDGPYM Sociedad Española para la Defensa del Patrimonio Geológico y Minero (Espagne), Sociedad Geológica de España, Istituto Pangea – Onlus (Espagne), WWF Italie (Italie), Consiglio Nazionale delle Ricerche (Italie), Benin Environment and Education Society BEES (Bénin), Centre Régional de Recherche et d’Education pour un Développement Intégré – CREDI (Bénin), Nature Tropicale (Bénin), Association intervillageoise de GEstion des REssources naturelles et de la Faune de la Comoé–Léraba AGEREF/CL (Burkina Faso) Conservation des Espèces Marines CEM (Côte d’Ivoire), Cameroon Environmental Watch CEW (Cameroun), Environment and Rural Development Foundation ERUDEF (Cameroun), Sylvia Earth Alliance – Mission Blue (USA), Fundación Antonio Núñez Jiménez de la Naturaleza y el Hombre (Cuba), Foundation Antonio Núñez Jiménez for Humanity and Nature (FANJ – Cuba), Association Nationale des Exploitants de Cavités Aménagées pour le Tourisme ANECAT (France), Fédération Française de Spéléologie (France), Union Internationale de Spéléologie (Italie), Association Païolive (France), ACKMA Australian Cave and Karst Management Association Incorporated (Australie), Fondation Nicolas Hulot (France), Opie Office pour les insectes et leur environnement (France), Fondation Nature et Découverte (France).